Tremblement de terre en Chine : un présage ?

Publié le par dibo

La question peut sembler fantaisiste, mais elle se pose ouvertement parmi les expatriés chinois et dans certains journaux sinophones édités en Europe.
Les chinois sont d'autant plus sensibles aux présages que leurs histoire fait souvent précéder les changements d'ères par des phénomènes extraordinaires : catastrophes naturelles, apparition d'animaux fabuleux, prophéties dites par des enfants, etc. Ces phénomènes annonceraient que le pouvoir en place a perdu le mandat du ciel et que de grands changements vont survenir. Réciproquement, les mouvements séditieux et les rebellions y ont vu, par le passé, la preuve que leur combat était juste et voué au succès.
Après les chutes de neige exceptionelles de cet hiver, le tremblement de terre survenu avant-hier en Chine a fait ressurgir ces croyances. Pour mieux comprendre l'importance symbolique de ce type d'évenements, voici trois exemples :

Décadence et chute de la dynastie Xia


La première dynastie chinoise est la dynastie Xia, elle se serait étendue du XXIeme au XVIeme siècle avant notre ère mais reste semi-mythologique.
Le plus ancien tremblement de terre rapporté en Chine se déroula l'année de la mort de l'avant-dernier empereur. Les archives racontent qu'à cette occasion la plus sacrée des montagnes chinoises, le mont Tai, se brisa.
Les années qui suivirent marquèrent la décadence de la dynastie. Deux nouveaux tremblements de terre, tout aussi violents et accompagnés de phénomènes astronomiques, se produirent avant que le dernier empereur Xia soit renversé.

Déclenchement de l'insurrection contre la dynastie Yuan

La dynastie Yuan est d'origine mongole, elle a régné sur la Chine de 1271 à 1368.
Son déclin commença en 1334 par une terrible famine et un tremblement de terre dans la capitale. Un nouveau séisme se produisit en 1352, les archives rapportent qu'il dura plusieurs dizaines de jours et découvrit des vestiges des dynasties passées.
Ces catastrophes servirent d'arguments à ceux qui s'opposaient à la domination mongole pour convaincre le peuple que la dynastie Yuan était condamnée. Les insurections se multiplièrent dans la seconde moitié du XIVeme siècle et mirent finalement au pouvoir le premier empereur Ming.

Mort de Mao

Plus proche de nous, un violent tremblement de terre eut lieu en Chine le 28 juillet 1976. C'est-à-dire peu de temps  après la mort de Zhou Enlai (le 8 janvier) et quelques semaines seulement avant celle de Mao Zedong (le 9 semptembre).
Le séisme atteignit 8.2 sur l'échelle de Richter et fit près de 250 000 victimes, à l'époque déjà, le gouvernement chinois refusa l'aide internationale.

Ces trois exemples sont tout sauf exhaustifs, si vous en connaissez d'autres, je vous invite à me les signaler.

Publié dans Culture

Commenter cet article

marketing chine 30/06/2009 09:10

merci pour ces informations...

Anne 15/05/2008 23:20

Sale année en tous cas pour la Chine : le pays paralysé par des chutes de neige en début d'année, puis le soulévement du Tibet, puis le tremblement de terre, puis l'épidémie qui commence à toucher les grandes villes (premier mort à Pékin il y a quelques jours)... et maintenant ?