La Chine reconnait son entrée dans la crise

Publié le par Thibault

Comme c'était prévisible (et annoncé depuis une dizaine de jours sur ce blog), la Chine a reconnu aujourd'hui être touchée par la crise.
Selon le Bureau National des Statistiques, la croissance du PIB s'est élevée sur une année glissante à 9.9% en Chine, passant sous le seuil symbolique de 10%. Ce chiffre a bien sur de quoi faire rêver même les économies européennes les plus vigoureuse, mais il il représente une baisse de prêt de 2.3% par rapport à l'année dernière, et il est même probable que l'année 2008 se conclura sur un taux de croissance approchant les 8%, limite en dessous de laquelle les autorités chinoises prévoient des troubles sociaux.

Ce recul est la conséquence de la forte dépendance de l'économie chinoise aux investissements et à la consommation étrangère. Dans le contexte actuel ceux-ci se contractent entraînant immédiatement une baisse d'activité de "l'usine du monde". Ainsi environ la moitié des fabricants de jouets chinois, dont certains des plus importants, ont fait faillite au cours des derniers mois.
Même si les faillites d'entreprises sont courantes en Chine, cette situation a de quoi alarmer. Elle montre clairement qu'une crise économique commence à prendre la place de la crise financière. Et la Chine, dont l'économie est encore fragile, est parmi les premières victimes.

En savoir plus :
   - Crise économique : la Chine du coté des perdants ?
   - L'économie chinoise en 5 minutes

Publié dans Economie

Commenter cet article