JO de Pékin : un bilan ?

Publié le par dibo

Les Jeux Olympiques de Pékin s'achèvent aujourd'hui. Qu'en retiendra t'on ? Certainement pas les tribunes vides et les quelques manifestations, souvent dues à des militants étrangers. Sur le plan intérieur, les JO sont un succès, ce n'est pas une surprise, seul un boycott aurait pu priver la Chine d'une victoire déjà acquise.
Les chinois aiment les symboles, ils aiment "gagner de la face". Ils en ont assurément gagné beaucoup et on aurait tort de le négliger, mais celà ne fait pas de ces JO l'acte de naissance d'une super-puissance chinoise comme on a pu l'entendre dire. Hors des stades, les dernières semaines ont plutôt rappelé quelques uns des problèmes chroniques de la Chine : pollution, absence d'état de droit, agitation au Xinjiang, et surtout, et ça c'est nouveau, vulnérabilité de son économie.

Sur le plan extérieur, les autorités chinoises ont voulu s'offrir l'onction de la communauté internationale. Apparement elles y sont parvenues sans rien céder de significatif. Les efforts qu'elles ont consenti pour cela dessinent en creux ce qu'elles considèrent comme essentiel : il y a bien eu des milliards d'euros dépensés, les usines et la circulation de Pékin ont été paralysées pour le confort des visiteurs et la mobilisation de la population a été poussée jusqu'au ridicule, mais ceux qui espéraient des concessions sur les minorités, la liberté religieuse, la liberté de la presse ou la liberté de manifester en ont tous été pour leurs frais. Dans ces domaines, il n'y a pas eu le moindre frémissement d'ouverture, au contraire.
Pendant quinze jours la Chine a travaillé son image mais elle a aussi dissipé les illusions : c'est maintenant évident, il n'y a jamais eu de volonté d'ouverture politique. Il est plus que douteux que les discours lénifiants des autorités dans ce domaine effacent leur évident parjure. Ces JO nous ont aussi appris ce que vaut la parole des dirigeants chinois.

Commenter cet article

La Dame Mauve 25/08/2008 09:21

Ces jeux sont effectivement une réussite au niveau de ce que le gouvernement chinois a voulu montrer au monde, une superficialié tout en représentation. Mettre au cancart cette prtite fille à la voix d'or simplement parce que son visage ne convenait pas était bien le début de la mascarade. Le gouvernement avait mis des tabous partout pour que surtout son peuple n'apprenne pas que sa façon de régner sur la population n'était qu'une hérésie.Je ne critique pas la culture chinoise, il y a du bon mais le conflit avec le Tibet est un mouton noir pour ce pays qui appelle à la sérénité. Comment peut-on parler d'avenir serein et bafouer les Droits de l'Homme ?Le Tibet est un pays pacifique et sage et... Opprimé!Je n'ai pas votre expérience ni votre facilité à parler du Tibet et de la Chine mais je n'en suis pas moins solidaire.Votre blog mérite vraiment d'être à l'honneur car il est très bien fait.Je sous souhaite une bonne journée.Cordialement.Violette

Luc 24/08/2008 21:19

Je voulais tout simplement dire que ton blog est admirable! Bravo, j'attends avec impatience les prochains articles et ai beaucoup apprécié les rubriques "en 5 minutes" et la pertinence de ton analyse.